Observatoire régional de l'agriculture biologique (ORAB)

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un observatoire régional annuel pour dresser le tableau de l'agriculture biologique en Pays de la Loire

La publication annuelle d'un Observatoire régional de l'agriculture bio des Pays de la Loire permet d'obtenir un tableau précis de la situation de l'agriculture bio dans la région et de son évolution.

Au plan national, l’agriculture biologique connait deux inflexions dans son développement. Un tournant en 2009, notamment sous l’impulsion conjointe du Grenelle Environnement, d’une prise de conscience dans les habitudes alimentaires, d’un travail des organisations agricoles bio et des entreprises agroalimentaires. Les années 2009 à 2011 ont donc été très dynamiques pour l’agriculture biologique (+ 39 000 ha et + 815 exploitations par rapport à 2008). Le second virage encore plus spectaculaire à partir de 2015 et qui ne semble pas mollir. Nous assistons à la conjonction du plan "Ambition bio 2017" décliné dans les Pays de la Loire, un contexte économique des plus favorable pour l’agriculture biologique porté par un différentiel prix élevé, une demande de consommation soutenue et le lancement du programme d’accompagnement dans le 2e pilier. Ceci apporte de nouvelles perspectives pour l’agriculture biologique qui désormais doit gérer un changement d’échelle.

Dans cette dynamique nationale et avec le nouveau découpage, la région des Pays de la Loire devient la 4ème région française en surface bio 150 558 ha (31/12/2016) et en nombre d’exploitations (2 536), désormais devancée par les deux nouvelles régions que sont Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine. L’Occitanie caracolant toujours en tête.

L'Observatoire régional de l'agriculture biologique des Pays de la Loire est un dispositif coordonné et animé par la Chambre régionale d'agriculture des Pays de la Loire avec la participation au sein d'un comité de pilotage de la Coordination agrobiologique, l'Interbio des Pays de la Loire et la DRAAF.

2016-2017 : une poursuite de la progression des élevages bovins en conversion

En 2016, 2 536 exploitations en bio ou en conversion ont été identifiées en Pays de la Loire. Le dispositif d'enquête permet d'avoir une image hautement représentative de production bio régionale.

L'année 2016 amplifie la nette reprise des conversions. Désormais, 7,2 % de la SAU régionales et 9 % des exploitations se sont tournées vers le mode de production bio ou en conversion. Après 3 ans de faibles conversions bovines, le nombre de conversions bovin viande a largement progressé en 2015 (+ 14 % de vaches allaitantes).

En 2016, le dynamisme des conversions bovines s'accentue. Alors que les conversions bovin viande restent élevées, l'année 2016 restera marquée par le nombre conséquent de conversions bovin lait (133) correspondant à 38 % des conversions du millésime. Cette dynamique semble vouloir perdurer sur 2017 et 2018. Avec une forte dominante des conversions en bovin lait et plus nouveau en "grandes cultures".

Télécharger le document complet et les synthèses départementales dans cette page.


Télécharger l'observatoire complet et ses synthèses

Panorama agriculture biologique