DEPHY : expérimenter de nouvelles pratiques

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L'action majeure du dispositif DEPHY est son réseau FERME qui s'est constitué en France entre 2010 et 2012. En moyenne, il rassemble quelque 1 900 agriculteurs dans plus de 180 groupes ! La région des Pays de la Loire a été remarquable en constituant 24 groupes soit 230 producteurs de toutes les filières, dès 2012. Fin 2015, les groupes en activité étaient : 11 en polyculture-élevage, 5 en grandes cultures, 3 en maraîchage, 2 en viticulture, 1 en arboriculture. De nouveaux groupes sont en cours de constitution en 2016.

Chaque groupe d'une dizaine d'agriculteurs est suivi par un ingénieur à mi-temps qui a pour mission de co-construire le projet d'innovation de pratiques, adapté aux objectifs de réduction fixés ensemble à partir de chaque situation spécifique. Aux travers d'échanges, de suivis, d'observations de techniques, l'enjeu premier est de construire un système de culture intégré, économe, performant.

C'est l'ensemble de ces systèmes qui est évalué pour en favoriser le transfert et la diffusion parmi tous les agriculteurs. Ainsi, 20 fiches trajectoires ont été publiées par les groupes de la région Pays de la Loire pour décrire l'expérience de certains de ces chercheurs-agriculteurs. Elles présentent les évolutions des systèmes, les combinaisons de leviers mobilisés  et les modalités de décision (schéma décisionnel). Elles comportent aussi chacune un focus sur une technique alternative et un témoignage sur les motivations, les réussites et difficultés rencontrées.




Comment connaître toutes les trajectoires permettant de réduire l'usage des phytos ?

Depuis 2010, dans le réseau de FERMES DEPHY des Pays de Loire, des agriculteurs testent et adoptent des pratiques plus durables avec moins de produits phytosanitaires. Ils ont pour objectif de transférer au plus grand nombre des changements de pratiques d’entretien et de protection de leurs cultures. Des dépliants synthétiques viennent de paraître, faisant le point sur les fiches trajectoires existant notamment en maraîchage et en viticulture.

Depuis 2010, dans le réseau de FERMES DEPHY des Pays de Loire, des éleveurs et des agriculteurs testent et adoptent des pratiques plus durables avec moins de produits phytosanitaires. Ils ont pour objectif de transférer au plus grand nombre des changements de pratiques d’entretien et de protection du vignoble.

Depuis 2010, dans le réseau de FERMES DEPHY des Pays de Loire, des viticulteurs testent et adoptent des pratiques plus durables avec moins de produits phytosanitaires. Ils ont pour objectif de transférer au plus grand nombre des changements de pratiques d’entretien et de protection du vignoble.

Depuis 2010, dans le réseau de FERMES DEPHY des Pays de Loire, des maraîchers testent et adoptent des pratiques plus durables avec moins de produits phytosanitaires. Ils ont pour objectif de transférer au plus grand nombre des changements de pratiques d’entretien et de protection de leurs cultures légumières.

Bénéficier des aides PCAE

Comment se former à l'agronomie ? Comment définir son projet et préparer un dossier de demande pour obtenir les aides PCAE ? Suivre une formation financée par le PCAE ?

Se former à l'agronomie

Déposer un dossier d'aide PCAE

Financer sa formation par le PCAE

Guides pratiques

Ces guides de co-conception de systèmes de culture économes en produits phytopharmaceutiques permettent aux conseillers et techniciens agricoles de proposer de nouveaux systèmes de culture économes en produits phytopharmaceutiques, en se basant sur des stratégies alternatives de protection des cultures au cœur de la protection intégrée :

Le réseau ferme DEPHY