Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Agriculture bio : ré-homologation du cuivre par la Commission européenne

La Commission européenne, après plus d’un an de discussion, a tranché hier en faveur de la ré-homologation du cuivre pour une durée de 7 ans, mais en limitant l’usage à 4 kg par hectare en moyenne par an.

Une convergence vers la position défendue par la France a, pour finir, fait consensus au sein de la Commission européenne hier en votant la ré-homologation du cuivre pour les 7 prochaines années mais en limitant l’usage à 4 kg/ha en moyenne, lissés sur 7 ans, contre 6 kg/ha lissés sur 5 ans antérieurement.

C’est un soulagement pour la plupart des viticulteurs, arboriculteurs et maraîchers qui sans cuivre n’auraient plus eu de moyens de maitrise des principales maladies cryptogamiques, l’oïdium en tête. Notre région est directement concernée et plus particulièrement le Vignoble nantais fortement impacté par la dynamique climatique atlantique.

L’ouverture au lissage sur 7 ans va permettre aux viticulteurs, maraîchers et arboriculteurs de pouvoir rester autour des 6 kg les années les plus compliquées (pluies répétées et persistantes sur tout le printemps) et de limiter l’usage bien en deçà des 4 kg les années "saines". Ceci afin de rester au bout de 7 ans au-dessous de 28 kg de cuivre/ha.

Cette annonce renforce d’avantage encore la nécessité de prospecter des voies de maîtrise des maladies cryptogamiques alternatives. A ce titre le pôle Agriculture biologique de la Chambre d'agriculture Pays de la Loire investigue depuis 4 ans la piste des extraits végétaux comme soutien à l’usage du cuivre dans le cadre du programme de recherche "Mildiou Plante".

Les 1ers résultats sont d'ores et déjà disponibles :

Pour plus d'informations, contactez Julie GRINION, chargée de mission Viticulture biologique, au 02 49 18 78 15.