Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités >  COVID-19 | Une subvention exceptionnelle pour les centres équestre et les poneys club

COVID-19 | Une subvention exceptionnelle pour les centres équestre et les poneys club

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les centres équestres et les poneys club ont été contraints de fermer pendant toute la période de confinement alors que leurs animaux nécessitaient toujours des soins. Demandez la subvention pour vos chevaux consacrés aux activités d’enseignement et d’animation avant le 24 juillet 2020.

Un dispositif de subvention a été mis en place par le gouvernement à compter de ce jour, pour tous les centres équestres et les poneys clubs. Les exploitants de ces activités doivent en faire la demande avant le 24 juillet 2020.

L’aide est une subvention forfaitaire d’un maximum de 120 €/ équidé dans la limite des 30 premiers animaux. Les équidés concernés doivent être utilisés exclusivement pour l'exercice d'une activité d'animation, d'enseignement ou d’encadrement ouverte au public. Les équidés confiés en pension contre rémunération ainsi que ceux dédiés à l'élevage sont exclus du dispositif. Pour en bénéficier, il faut justifier : 

  • Exercer une activité d'animation, d'enseignement ou d'encadrement de l'équitation ouverte au public ;
  • Etre propriétaire ou détenteur d'équidés et en assurer la charge exclusive pour l'exercice de l'activité définie ci-dessus ;
  • Avoir débuté cette activité avant le 16 mars 2020 ;
  • Ne pas avoir déposé de déclaration de cessation de paiement au 16 mars 2020 ;
  • Ne pas être, au 31 décembre 2019, qualifié d'entreprise en difficulté.

La demande se fait en ligne sur le site de l’IFCE et le demandeur doit fournir une attestation sur l’honneur de la véracité du nombre d’équidés et de leur utilisation. Une copie du registre de présence, les justificatifs de propriété ou de gestion des équidés pendant la période pourront être demandés pour l’instruction du dossier.

Si malgré cette subvention, vous constatez que votre situation économique et financière se dégrade, le pôle exploitation fragilisée de la Chambre d’agriculture Pays de la Loire est à votre écoute pour vous accompagner dans cette phase de reprise d’activité.

L'actu des pros