Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > COVID-19 | Vente en circuits courts : ce qui reste autorisé, ce qui est interdit

COVID-19 | Vente en circuits courts : ce qui reste autorisé, ce qui est interdit

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La vente en circuits courts est impactée par le contexte sanitaire actuel, informez-vous sur ce qu'il est possible de faire ou non.

Les activités de vente de produits alimentaires restent autorisées avec accueil du public sur les points de vente habituels (à la ferme, magasin, AMAP, point de retrait drive etc.) mais aussi sur les marchés. Les producteurs pour les livraisons et les clients pour leurs déplacement devront être munis d’une attestation en règle.

Pour les produits non alimentaires (horticulture, laine…), la vente à la ferme n’est pas possible (sauf si d’autres produits alimentaires sont vendus sur place). En revanche, le retrait de commandes passées par internet ("click and collect") ou par téléphone est autorisé, de même que les livraisons.

La vente de graines, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés sur les marchés.

Compte tenu de la circulation active du virus, le respect le plus strict des mesures de prévention s’impose sur tous ces lieux de vente et lors des livraisons.

Une question commercialisation ? Contacter votre conseiller Circuits courts :

A lire aussiEn savoir plus

L'actu des pros