Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Projet VALORAGE : lumière sur le partenaire du projet Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement - INRAE

Projet VALORAGE : lumière sur le partenaire du projet Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement - INRAE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le projet VALORAGE, porté par IBB et la Chambre d'agriculture Pays de la Loire, bénéficie d'un réseau de partenaires développé et varié. Chaque semaine, découvrez l'un des partenaires de VALORAGE ! L’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement est impliqué dans le projet entre autres via la participation de trois unités expérimentales.

Issu de la fusion de l’INRA et de l’IRSTEA

L’INRAE est un établissement public à caractère scientifique et technologique créé le 1er janvier 2020. Il est issu de la fusion de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) et de l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture). Il est sous la tutelle conjointe des ministères en charge de la Recherche, l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation et celui en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation. Ses missions sont de réaliser, d’organiser et de coordonner des travaux de recherche scientifique ou technologique dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de la forêt, de l’environnement, de l’eau, de la biodiversité, de la bioéconomie, de l’économie circulaire, de la gestion durable des territoires et des risques dans ces différents champs de compétence.

Les premières mesures de digestibilités des fourrages chez les monogastriques

Déjà impliqué sur les projets sur l’alimentation des monogastriques précédant VALORAGE (SECALIBIO par exemple) l’INRAE intervient sur l’action 2 « Acquérir des références sur les valeurs alimentaires des parcours et fourrages ». Après une participation au choix des matières premières testées, c’est dans ses services que seront réalisées les mesures de digestibilité des fourrages in vivo chez le porc en croissance et le coq (modèle habituellement utilisé pour caractériser les matières premières pour les poules pondeuses). Trois unités expérimentales sont mobilisées à cet effet : l’UE EASM, l’UE PR et l’UMR PEGASE.

Pour en savoir plus

L'actu des pros