Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Une feuille de route régionale pour la transmission 

Une feuille de route régionale pour la transmission 

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Au-delà de la stricte analyse de la pyramide des âges, de nombreux facteurs viennent complexifier le renouvellement des exploitants agricoles.

L’image quelque peu ternie du métier, le fait que le vivier de porteurs de projet issus du milieu agricole se réduise, la non-adéquation entre les exploitations à céder et les profils des candidats à la reprise en sont quelques exemples. Forts de ces constats, dans le prolongement du séminaire régional de décembre 2019, dédié aux enjeux de la transmission, la Chambre d’agriculture et le Conseil régional ont retravaillé leur feuille de route, en se fixant comme objectif de porter le taux de renouvellement  des exploitations à 65 % à l’horizon 2027. 

Différents axes de travail et différentes mesures seront opérationnelles dès le second semestre 2021. 

Communication, détection des cédants, sensibilisation, accompagnement individuelle ou collectif, actions spécifiques auprès des associés restants, implication des propriétaires et de tous les partenaires des exploitations. Les dispositifs existants vont être renforcés et de nouvelles mesures vont être déployées, pour atteindre l’objectif. 

Une nouveauté : les territoires pilotes

A noter, la mise en place de territoires pilotes : un par département qui vont servir de laboratoire. 

  • 44 : Communauté de Communes Châteaubriant Derval 
  • 49 : Mauges Communauté 
  • 53 : Communauté de Communes des Coëvrons 
  • 72 : Communauté de Communes de L’Huisne Sarthoise 
  • 85 : Communauté de Communes Vie et Boulogne 

Sur chacun de ces territoires, un plan d’action concerté sera mis en place. Il abordera tous les aspects (social, emploi, formation, foncier, filières, financement…),  et permettra de déployer des actions innovantes, multi partenariales, en cohérence avec les outils existants, d’investiguer de nouveaux champs d’intervention, de nouveaux travaux à engager.

Ce programme est cofinancé par le Conseil régional, la collectivité concernée et la Chambre d’agriculture. Une 2e série de territoires pilotes sera identifiée en 2021. Les "bonnes recettes" ainsi initiées pourront être reprises sur l’ensemble du territoire ligérien. 

L'actu des pros