Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Vente d’œufs en circuits courts : le point sur la réglementation

Vente d’œufs en circuits courts : le point sur la réglementation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’œuf fermier issu de circuits courts fait l’objet d’une forte demande. Mais pour les producteurs souhaitant se lancer dans ce type de vente, le cadre réglementaire est assez contraignant.

Seuls les élevages de moins de 250 poules vendant tous leurs œufs directement aux consommateurs (à la ferme, sur les marchés, en AMAP…) peuvent exercer leur activité avec un simple enregistrement en DDPP (cerfa n°15296). La vente ne peut alors s’effectuer qu’en vrac et il est interdit de vendre à des intermédiaires (épicerie, biocoop, pâtissier, dépôt vente chez d’autres producteurs…).

Dans tous les autres cas, les œufs doivent être triés et calibrés dans un centre d’emballage d’œuf agréé.

Pour en savoir plus, consulter l'article complet

L'actu des pros