Vous êtes ici : Accueil > Agriculture Pays de la Loire > Conjoncture agricole

Conjoncture agricole

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suivre la conjoncture pour anticiper les effets sur l'agriculture

Pour mars 2019, en synthèse ce qu'il faut retenir : une évolution mitigée des marchés en élevage, haussière ou baissière selon les productions. Un contexte un peu plus porteur pour certaines productions végétales spécialisées. Un secteur agricole globalement toujours soumis aux aléas climatiques et économiques et désormais à l’incertitude causée par le Brexit.

En grandes cultures, les marchés sont globalement baissiers. Le marché du soja est toujours pris dans la tourmente du conflit commercial Chine/Etats-Unis. Les coûts des intrants poursuivent leur hausse notamment l’énergie, les engrais et l’alimentation animale.

En lait de vache, la collecte ligérienne recule, les prix connaissent une légère progression. Ils se maintiennent en lait de chèvre malgré des fluctuations de stocks. En viande bovine, le marché donne globalement des signes encourageants (à l’incertitude du Brexit près). En production ovine, la filière craint les effets ante Brexit. Le marché du porc a connu une baisse importante des prix en 2018. Des espoirs sont fondés sur la reprise des importations chinoises en 2019, cependant dans un contexte de crainte de la fièvre porcine africaine. Enfin, les abattages régionaux de poulet reculent depuis la fermeture de l’abattoir de Chantonnay.

Dans le domaine du végétal spécialisé, les cours se maintiennent en arboriculture. La reprise s’est confirmée en horticulture et pépinière ornementale en 2018, elle a cependant été perturbée par le climat et le contexte social. Le secteur des cultures légumières doit intégrer de nouvelles pratiques culturales et leurs conséquences. En viticulture, la commercialisation du millésime 2018, qualifié d’exceptionnel, commence.


Télécharger les notes de conjoncture

Les comptes de l'agriculture réalisés à l'échelle des Pays de la Loire

L'INSEE publie chaque fin d'année les résultats des comptes prévisionnels de l'agriculture nationale. Ces comptes sont réalisés à la demande de la Commission européenne, selon une méthode comptable commune à l’ensemble des Etats membres. A l'échelle régionale, les premiers résultats de l'année ne sont connus qu'à l'été n +1.

Pour répondre à la demande des élus et des décideurs agricoles qui ont besoin d'un éclairage régional au moment de la publication des comptes nationaux, le pôle Economie-Prospective des Chambres d'agriculture des Pays de la Loire réalise un compte ligérien prévisionnel.


Télécharger les comptes

Dernière note de conjoncture