Vous êtes ici : Accueil > Agriculture Pays de la Loire > Financements et aides > Aides agroenvironnementales > Soutien aux systèmes herbagers et pastoraux (SHP)

Soutien aux systèmes herbagers et pastoraux (SHP)

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Maintenir le prairies et les patûrages permanents pour protéger la biodiversité

La mesure Systèmes herbagers et pastoraux (SHP) est une mesure agroenvironnementale qui vise à maintenir les prairies et pâturages permanents présentant une flore diversifiée. Cette mesure est soutenue par le Conseil régional des Pays de la Loire qui souhaite préserver les systèmes agricoles valorisant une part importante de surfaces toujours en herbe à flore diversifiée. Les intérêts de ces systèmes sont multiples :

  • préservation de la qualité de l’eau par une gestion économe en intrants
  • préservation de la biodiversité
  • atténuation du changement climatique par le stockage de carbone dans le sol.

La Mesure agro-environnementale et climatique (MAEC) « Systèmes herbagers et pastoraux » (SHP) est donc proposée à l’ensemble des agriculteurs du territoire régional. Cette mesure à objectif de résultats n’impose pas de pratiques de gestion spécifique mais évalue la richesse floristique des exploitations. L’objectif est de conserver la flore présente dans les prairies pendant les 5 années de contractualisation.


Les critères d'éligibilité à la mesure SHP

A l’échelle de l’exploitation

  • Présence de 10 UGB herbivore minimum sur l’exploitation, 5 UGB si ovins/caprins.
    70 % de surface en herbe (PP + PT) sur la SAU
  • Taux de chargement moyen annuel maximal à l’exploitation de 1,4 UGB (herbivore) /ha de SFP
  • 30 % de surfaces cibles (en PP), calculées sur la surface en herbe (PP + PT).

Sur l’ensemble de la surface toujours en herbe (STH = PN, PP, PRL)

  • Non-retournement des surfaces, renouvellement par travail superficiel
    du sol autorisé
  • Absence de traitement phytosanitaire, sauf localisé
  • Maintien de l’ensemble des infrastructures agroécologiques présentes (IAE), remplacement possible.

Sur les surfaces cibles (diversité floristique)

  • Maintien de la présence de 4 plantes indicatrices
  • Enregistrement des pratiques de pâturage ou fauche à la parcelle.

Piloter des prairies

Comment adopter de bonnes pratiques agronomiques favorisant la biodiversité ?

Connaître les solutions

Méthode de contractualisation et guide de reconnaissance des plantes

Sites utiles