Vous êtes ici : Accueil > Etre agriculteur > Aider les agriculteurs en difficulté > Covid-19 - Diagnostiquer son entreprise

Covid-19 - Diagnostiquer son entreprise

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

COVID-19 : mesurez les impacts sur votre entreprise, identifiez les difficultés, préparez la sortie de crise

L’épidémie du Coronavirus impacte l’activité économique de votre entreprise, soit immédiatement, soit à court et moyen terme. Face à cette situation, l’Etat, la Région, les organisations professionnelles agricoles ont mis en place des mesures de soutien spécifiques. Pour vous aider à faire le point et à choisir les mesures les plus adaptées, la Chambre d’agriculture vous propose un outil simple vous permettant, étape par étape, d’identifier les difficultés éventuelles que vous rencontrez et de trouver des éléments de réponse immédiate (informations officielles, demandes d’aides)  

La Chambre d’agriculture est pleinement mobilisée pour vous écouter, vous informer, vous orienter, répondre à vos besoins et vous aider à passer ce cap difficile. Si vous ne trouvez pas votre réponse dans la liste des réponses apportées ci-dessous, ou que vous souhaitez confronter votre analyse ou bien encoe que vous estimez que les mesures ne répondent que partiellement à vos besoins, contactez nos conseillers pour rechercher la solution la mieux adaptée.

Pour trouver l’information facilement, 2 modes d’accès :

  1. Retrouvez ci-dessous, par thématique, les difficultés que vous pourriez identifier sur votre exploitation et cliquez sur les liens pour accéder aux informations officielles ou au demandes en ligne.
  2. Téléchargez cet outil de diagnostic au format PDF  pour le consulter sur votre ordinateur hors connexion. Dans ce cas, cliquez sur les liens (CTRL + clic) pour accéder aux ressources.

Des outils pour évaluer l’impact de la crise sur votre entreprise

Nous mettons à votre disposition 3 outils de calcul au format XLS vous permettant de mesurer la situation de votre exploitation.



1 – Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

1.1 – Vous et vos salariés

Santé (vous êtes en arrêt maladie lié à une infection COVID-19…)  

  1. Contactez le Service de remplacement de votre département
  2. Contactez votre MSA et votre caisse d’assurance
  3. Restez confiné et respectez les prescriptions de votre médecin traitant.

Un ou plusieurs de vos salariés sont en arrêt maladie lié à COVID 19 ou sont considérés comme personne à risque

  1. Renforcez les mesures de lutte contre la propagation du virus.
  2. Contactez si besoin votre MSA pour adapter les règles à observer
  3. Inscrivez-vous sur la plateforme DES BRAS POUR TON ASSIETTE, pour trouver des travailleurs disponibles
  4. Si vous souhaitez recruter, contactez l’ANEFA de votre département


La crise fait naître des tensions entre associés         

  • Contactez un médiateur pour échanger sur les problèmes :

1.2 – L'organisation du travail

Vous devez vous protéger vous-même, protéger vos salariés, vos proches et tous ceux qui viennent sur l’exploitation  (fournisseurs, clients)  

         
Référez-vous aux fiches de précautions sanitaires :

Le recrutement des saisonniers est difficile voire impossible par le réseau habituel        

Votre baisse d’activité entraine une réduction temporaire du temps de travail de vos salariés       

Vous devez transporter des animaux, commander des boucles…


1.3 – La production et la commercialisation de vos produits

Vos marchés se sont fermés, vous n’arrivez plus à vendre vos produits          

  • Vous pouvez peut-être adapter votre mode de distribution : organiser des livraisons, vendre en mode Drive, vous inscrire sur une plate-forme collective de mise en relation,…  Contactez les Conseillers spécialisés en circuit court :

Vous pouvez recourir à du stockage ?

  • Evaluez le coût et les possibilités de valorisation.

Les pertes liées à vos méventes sont-elles garanties par l’un de vos contrats d’assurance ?

  • Faites le point avec votre assureur

Si en dernier ressort vous deviez détruire une partie de la production

Faites le point avec votre  groupement ou renseignez-vous si vous faites partie des productions suivantes :

Vous ne pouvez plus exporter          

  • Gardez le contact avec vos clients en expliquant la situation.
  • Contactez le service FOOD'LOIRE de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire.

Vos clients sont défaillants. Ils ne vous paient  pas après livraison ni après relance

  • Respectez les procédures usuelles de recouvrement.
  • Tentez une médiation avec un médiateur des entreprise.
  • Actionnez la procédure judiciaire si besoin et vérifiez auprès de votre assureur si vous bénéficiez d’un contrat d’aide juridictionnelle prenant en charge la situation

Vous devez moduler ou ajuster la production de votre troupeau : quelle solution choisir ?     


Votre client vous demande une certification HVE pour poursuivre les ventes. Quand et comment l’obtenir ?


1.4 – Votre trésorerie

Votre trésorerie se tend ou vous prévoyez une tension dans les prochaines semaines

  • Voir l’outil de calcul simplifié "Budget de trésorerie" présenté dans la section "2.1 – Besoins de trésorerie" dans cette page. 
  • Cotisations sociales : votre caisse de MSA a automatiquement reporté vos prélèvements si vous payez par prélèvement. Vous pouvez reporter vos virements si c’est vous qui déclenchez le paiement.
  • Impôts : contactez le service Entreprise de votre Centre des impôts pour demander des aménagements fiscaux (TVA…).
  • Factures : vous pouvez solliciter vos fournisseurs d’eau, d’énergie pour un report de paiement
  • Aide d’urgence : vous pouvez solliciter sur le site impots.gouv.fr, dans votre espace particulier, le versement d’une aide d’urgence de 1 500 € si votre chiffre d’affaires a baissé de plus de 50 % entre mars 2019 et mars 2020 (voir simulateur de calcul ci-dessous). Plus d'informations sur  le fonds de solidarité mis en place par le Gouvernement.
  • Emprunts en cours : vous pouvez solliciter auprès de votre banque un report des échéances de vos prêts mensuels, trimestriels, semestriels pendant 6 mois. A la fin du report, vous aurez le choix entre un remboursement immédiat, l’amortissement sur la durée du prêt ou le report en fin d’échéancier. Plus de renseignement auprès de votre banque.
  • Prêt de trésorerie : vous pouvez solliciter auprès de votre banque un prêt de trésorerie garanti par l’Etat. Il peut s’élever jusqu’à 25 % de votre chiffre d’affaires 2019. Le remboursement est différé d’un an et vous pourrez le rembourser en 5 ans. Plus d'informations sur le prêt garanti par l'Etat.
  • Prêt rebond : si votre chiffre d’affaires est supérieur à 750 000 €, vous pouvez solliciter auprès de la BPI un prêt rebond financé par la Région Pays de la Loire à hauteur des prêts de trésorerie octroyés par les banques.  N° vert : 0969 370 240.

Votre banque refuse de vous accompagner par l’octroi de financements

La relation avec votre banque devient difficile ?


1.5 – La gestion administrative

PCAE : vous avez fait une demande de subvention. Quels sont les délais, quelle est la procédure durant la période de confinement ?         

  • L’accueil physique dans les DDT(M) n’est pas possible actuellement. Toutefois, l’instruction des dossiers est maintenue. Renseignez-vous rapidement.

Agriculture biologique : vous êtes en période de conversion ou vous êtes déjà en bio et votre certificat arrive à échéance        

Déclaration PAC


2 – Des outils pour évaluer l'impact de la crise sur votre entreprise

2.1 – Besoins de trésorerie

  • Pour utiliser ce budget de trésorerie simplifié, il vous suffit d’apprécier sommairement vos recettes et vos dépenses sur les 6 prochains mois. Une fois complété, il vous permet des suivre l’évolution de votre trésorerie et de mesurer vos besoins.
  • Téléchargez ce tableau au format XLSX pour y saisir vos donnée (onglet 1).

Si vous constatez une dégradation importante de votre trésorerie

Un report des charges est-il suffisant pour améliorer la situation ? Cela suppose d’avoir des recettes supplémentaires en fin d’année (ex. vente de stock) ;

  • un report des échéances de prêts et/ou de crédit-bail vous permet-il de passer le cap ?
  • si les 2 mesures précédentes sont insuffisantes, nous vous préconisons d’envisager la réalisation d’un « Prêt de trésorerie » garanti par l’Etat (voire d’un « Prêt rebond »), sous réserve d’avoir une marge de manœuvre suffisante sur votre capacité de remboursement.

Vous souhaitez approfondir cette première approche ou expertiser d’autres scénarios ?

  • Contactez sans tarder un conseiller « Exploitation fragilisée » de la Chambre d’agriculture par téléphoneau au 02 41 96 76 86 ou par mail à covid-19@remove-this.pl.chambagri.fr.

2.2 – Possibilité d’accès à l’aide d’urgence (1 500 €)


2.3 – Synthèse et impacts sur votre trésorerie