Vous êtes ici : Accueil > Etre agriculteur > Progresser dans ses pratiques > Booster sa performance par le climat > Produire de l'énergie

Produire de l'énergie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Quatre leviers : la méthanisation, le photovoltaïque, les haies bocagères et l'agroforesterie


La méthanisation

  • Périmètre : toutes productions, en particulier élevage
  • Maturité technique : moyenne
  • Gain GES : 5,8 millions t eq. CO2/an en 2030
  • Rentabilité : activité avec des risques techniques et financiers (temps de retour entre 8 et 15 ans)
  • Temps associé : important (1 h à 4 h/j), implication nécessaire dans la phase de montage du projet
  • Aides : ADEME, Europe, Région Pays de la Loire.

La méthanisation est un processus biologique de dégradation de la matière organique, par des bactéries, en absence d’oxygène et en conditions contrôlées. Ce processus conduit à la formation de deux produits : un mélange gazeux composé majoritairement de méthane (CH4), le biogaz et un produit digéré contenant de la matière organique non dégradée, de la matière minérale (azote, phosphore, potasse...) et de l’eau, le digestat.

Principales technologies selon le taux de matière sèche (voie liquide/sèche), température du digesteur (mésophile/ thermophile), flux de matières (continu/discontinu). Le Code rural définit la méthanisation comme une activité agricole à condition qu'au moins 50 % des matières entrantes soient issues d’exploitations agricoles et que le capital de la structure soit détenu majoritairement par des agriculteurs.

Ça vaut le coup :

  • Investissement en cogénération : varie de 6 000 à 12 000 € /kWe (dégressif selon la taille), envi¬ron 1,5 M€ pour 200 kW
  • Tarifs d’achat : de 12 à 21 c€/kWh (électricité 2011) et de 6,5 à 12,5 c€/kWh (injection 2011)
  • Points clef du projet : coût/accessibilité matières, fiabilité/adéquation process, intégration risques/temps de travail
  • Temps de maturation et montage du projet : 2 à 4 ans

Comment faire ?

LeviersOutils/conseils

Emergence de projets individuels et/ou collectifs

Outils

Etude de gisement
Schéma territorial de développement de la méthanisation
Réunion de sensibilisation des acteurs

Formations

Envisager une unité de méthanisation sur son exploitation
Accompagner les agriculteurs dans un projet de méthanisation collectif_ 
Développer une unité de méthanisation sur son exploitation
La concertation un atout pour favoriser l'appropriation d'un projet de méthanisation

Accompagnement à la préfaisabilité technico-économique

Outil

Accompagnement projet méthanisation

Formation

Développer un projet collectif de méthanisation et en instaurer sa gouvernance

Assistance à maitrise d’ouvrage jusqu’à la mise en service

Outils

Accompagnement projet méthanisation
Plan d’épandage d’unité de méthanisation
Réalisation de dossier ICPE déclaration
Réalisation de permis de construire
Réalisation du dossier agrément sanitaire

Formations

La concertation, un atout pour favoriser l’appropriation locale d’un projet méthanisation
Financement de projet de méthanisation
Exploiter une unité de méthanisation centralisée ou individuelle
Adapter ses pratiques de fertilisation avec du digestat

S'informer

Impact de l’introduction d’unités de méthanisation à la ferme sur le bilan humique des sols. Analyse sur 10 exploitations agricoles de la région Pays de la Loire
Bioenergy Farm
VOCAL
ClimAgri
ADEME (méthanisation)
Association AILE
Association des agriculteurs méthaniseurs de France
Schéma départemental de développement de la méthanisation

 

Voir l'exemple du GAEC la Vallée de la vie

Qui contacter ?

 

✉ Mayenne : Hubert GUERAULT
Tél. 02 43 67 38 77

✉ Sarthe : Hubert GUERAULT
Tél. 02 43 67 38 77

✉ Vendée : Jean-François MOREAU
Tél. 02 51 36 81 80

Développer le photovoltaïque

La production d’électricité issue du rayonnement solaire avec des centrales photovoltaïques permet d’obtenir une énergie renouvelable qui peut être mise en œuvre facilement sur tous les territoires et à différentes échelles.

La production d’une centrale solaire en Bretagne est en moyenne de 1090 kWh/kWc installé (source APEPHA). La substitution des sources carbonées d’énergie par de l’électricité photovoltaïque (ex : mobilité, véhicules électriques) va concourir à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Dans le cadre de projets en autoconsommation, travailler sur sa consommation d’électricité (économie d’électricité et optimisation de la courbe de charge) permettra de mettre en phase la production et les différents usages électriques.

Consulter le rapport complet "Agriculture et énergies renouvelables : contributions et opportunités pour les exploitations agricole", page 139

Consulter la synthèse du rapport "Agriculture et énergies renouvelables : contributions et opportunités pour les exploitations agricole"

Ça vaut le coup :

Moyennes de production photovoltaïque en 2013 des adhérents APEPHA 

  • 1092 KWh/KWc pour l’ensemble des adhérents
  • 1 080 kWh/kWc pour les adhérents bretons
  • 1 115 kWh/kWc pour les adhérents hors Bretagne
  • 1125 KWh/KWc pour Amisoleil 87

Tarif de rachat selon la puissance installé, selon l’intyégration aux bâtiments : à étudier au cas par cas.

Comment faire ?

LeviersOutils/conseils

Autoconsommation électrique

Outils émergence

Je diagnostique ma ferme
Accompagnement à l’autoconsommation d’énergie électrique photovoltaïque

Formations

Envisager le photovoltaïque sur mon exploitatio

S'informer

APEPHA
DREAL
Focus : ORES
Bilan électrique des Pays de la Loire
ADEME

Développer les haies bocagères

Cliquer sur l'image pour accéder au contenu "Développer les haies bocagères" :

L'agroforesterie

Cliquer sur l'image pour accéder au contenu "L'agroforesterie" :

Produire de l'énergie

Comment produire de l'énergie ? Quelles sont les leviers d'action ? Quels outils peuvent aider ?

Réduire sa facture énergétique

Se former

Télécharger

Vidéo