Vous êtes ici : Accueil > Etre agriculteur > Progresser dans ses pratiques > Gérer les déchets agricoles - Je trie ferme

Gérer les déchets agricoles - Je trie ferme

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Comment trier et préparer les déchets agricoles ?

Comme toute activité, l’agriculture produit des déchets qui ne peuvent être directement valorisés sur les fermes : films plastique, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d’usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soins des animaux… Ces déchets sont multiples, et si l’on veut qu’ils soient recyclés il est indispensable de prévoir un peu temps, et des espaces dédiés sur sa ferme pour trier, nettoyer et préparer ses déchets au fur et à mesure. En effet, si les déchets sont sales, mélangés ou mal triés, ils finissent incinérés ou enfouis dans des centres techniques spécialisés, avec un coût plus important.

Concernant les coûts, il y a les coûts de prise en charge (modalités d’enlèvement ou de livraison, transport…), et les coûts de traitement. S’il y a eu une éco-contribution versée à l’achat du produit, il n’y a généralement pas de surcoût à payer pour le traitement du déchet. C’est le cas par exemple des emballages vides et des produits usagers récupérés par ADIVALOR, des piles, des ampoules, des huiles usagées, des pneus de remplacement des véhicules… S’il n’y a pas eu d’éco-contribution versée à l’achat, le coût de traitement du déchet varie en fonction de nombreux facteurs : est-ce que le déchet est recherché, cours de la matière concernée, qualité du déchet (type de matière, qualité du tri, propreté)… Pour des matières propres, bien triées et recherchées, ces dernières peuvent même être rachetées

Une fois les déchets triés et préparés, 3 grandes solutions existent pour les évacuer de votre ferme : la filière ADIVALOR, les systèmes communaux, et les prestataires privés.

Pour vous aider à y voir plus clair, un guide très complet sur la gestion des déchets agricoles édité par la Chambre d’agriculture Hauts-de-France est disponible au téléchargement.

Vous trouverez également ci-dessous un grand nombre d’informations spécifiques aux Pays de la Loire, pour vous aider à gérer sereinement vos déchets non valorisables sur votre ferme, et qu’ils deviennent une nouvelle ressource pour d’autres.

Alors bonne visite !


Collectes de déchets filière ADIVALOR

Notez les prochaines dates de collecte des déchets agricoles en Pays de la Loire.

Les calendriers des opérateurs par département seront prochainement en ligne.

Consultez tous les sites de collecte dans votre département.


Déchets récupérés par la filière ADIVALOR

Les logos ADIVALOR et APE sont présents sur les produits pris en charge par cette filière

La profession agricole, les distributeurs, les fabricants et les metteurs en marchés de produits pour l’agriculture ont fondé en 2001 l’éco-organisme ADIVALOR au niveau national. Chacun d’entre eux verse une éco-contribution à ADIVALOR pour qu’il collecte et valorise les emballages et produits usagés agricoles. Des collectes sont organisées tout au long de l’année : renseignez-vous auprès de votre distributeur le plus proche pour connaître ses conditions de reprise, ou allez voir dans la rubrique ci-dessus « Collectes de déchets » pour connaître les dates et les sites de collecte.

  • Emballages vides :
    • Produits phytosanitaires : bidons et fûts, sacs, boîtes, diffuseurs et pièges
    • Produits lessiviels : bidons et fûts
    • Produits œnologiques : bidons et fûts
    • Produits nutritionnels : bidons et fûts, big-bags, sacs plastique, sacs papier ou multicouches, seaux plastique
    • Semences, engrais et amendements : big-bags, sacs plastique, sacs papier.
  • Plastiques usagés :
    • Films d’élevage : bâches d’ensilage, enrubannage
    • Ficelles et filets pour les fourrages
    • Films de maraichage : couvertures de serres, paillages, hors sol, solarisation et petits tunnels
    • Filets paragrêle
    • Gaines souples d’irrigation.
  • Produits phytosanitaires non utilisables (PPNU).
  • Equipements de protection Individuelle usagés (EPIU).
  • Déchets issus du traitement des effluents phytos.

Accéder aux consignes de tri et de préparation par déchet sur le site ADIVALOR, rubrique LES COLLECTES

Déchets NON récupérés par ADIVALOR

Pour ces déchets, 3 possibilités s’offrent à vous pour leur prise en charge et leur traitement :

  • Les revendeurs, notamment pour les déchets des produits éco-contribués
  • Les systèmes communaux de traitement des déchets ménagers. Prévus pour les déchets des ménages, les déchets professionnels peuvent y être acceptés sous conditions. Celles-ci sont très variables d’une commune à une autre : renseignez-vous auprès de votre collectivité
  • Les prestataires privés. De nombreuses entreprises plus ou moins spécialisées sont habilitées à collecter et traiter les déchets professionnels, dangereux et non dangereux : ferrailles, huiles, amiante, pneus de silo… Un devis doit être systématiquement demandé avant intervention, ainsi que l’habilitation à traiter le(s) déchet(s) concerné(s).

Cliquez sur les déchets ci-dessous pour en savoir plus. Dans la rubrique « Liens sites utiles » en bas de page vous trouverez des contacts de prestataires privés ou publics (sites d’ALM, de la FFB ou des pages jaunes).

Trucs et astuces pour mieux gérer les déchets agricoles

Dans cette rubrique, nous mettons à votre disposition les « trucs et astuces » des agriculteurs autour de la gestion de leurs déchets. Bonne visite !

Rinçage de ses fûts plastiques

Astuces pour rincer ses fûts plastiques.

Un bon système pour couper les filets et ficelles des balles

À l’EARL Lucas Gilbert, dans le Pas-de-Calais. Gilbert Lucas a adapté un système sur sa désileuse pour enlever les filets et ficelles des balles facilement et en toute sécurité. L’astuce a été primée au concours Trucs et Astuces des éleveurs des Hauts-de-France(1). Toutes les ficelles de l'astuce en vidéo !

(1) Organisé par les Chambres d'agriculture des Hauts-de-France en partenariat avec le service de remplacement, la MSA, la région Hauts de France, le Crédit agricole et Groupama.

La pince à délier pour couper facilement les ficelles

Dans les trucs et astuces d’agriculteurs en Normandie, Christophe CHARDON - Polyculteur éleveur dans l’Orne, propose la pince à délier, pour éviter les déplacements inutiles et faciliter le recyclage des ficelles.

De quoi se compose cette astuce et comment la mettre en place ? Quel est le profit et l’investissement par rapport à l’utilisation de ce « truc » agricole ? Toutes les réponses accessibles sur le site des Chambres d’agriculture de Normandie.

Mise en botte des bâches d’enrubannage - Philippe VALENTIN

Dans les trucs et astuces d’agriculteurs en Normandie, Philippe VALENTIN a cherché à résoudre un problème d'encombrement de films plastiques d'enrubannage servant à l'alimentation de ses animaux. Pour cela, il a mis en place un système de compression des bâches permettant la réduction de volume de ces déchets.

De quoi se compose cette astuce et comment la mettre en place ? Quel est le profit et l’investissement par rapport à l’utilisation de ce « truc » agricole ? Toutes les réponses sont illustrées dans cette vidéo proposée par les Chambres d’agriculture de Normandie.

Réduire les interventions manuelles autour du silo

Dans les trucs et astuces d’agriculteurs en Normandie, Patrice ORVAIN, éleveur de vaches laitières dans la Manche propose la barre de lestage sur silo pour réduire les interventions manuelles autour du silo.

De quoi se compose cette astuce et comment la mettre en place ? Quel est le profit et l’investissement par rapport à l’utilisation de ce « truc » agricole ? Toutes les réponses accessibles sur le site des Chambres d’agriculture de Normandie.

La barre de lestage sur silo pour réduire les interventions manuelles autour du silo