Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Agriculture biologique > Recherche & Développement > Maraîchage > Protéger les cucurbitacées contre les pucerons et protéger la pomme de terre contre le mildiou - Projet ADMIRONS

Protéger les cucurbitacées contre les pucerons et protéger la pomme de terre contre le mildiou - Projet ADMIRONS

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

ADMIRONS : un projet pour tester des techniques innovantes et optimiser des techniques prometteuses

La protection contre les bioagresseurs des cultures maraîchères en production biologique est complexe de par leur diversité, notamment sur les exploitations en maraîchage diversifié où l’on compte jusqu’à 40 espèces de légumes différentes.

Le mode de production biologique s’appuie sur des méthodes alternatives pour faire face à ces bioagresseurs : les rotations, la gestion des sols, le renforcement des défenses des plantes, etc. Face à certaines problématiques, les producteurs se retrouvent devant une impasse, notamment en cas de forte pression : exemple des pucerons sous abris, et des mildious au printemps. Ce sont donc ces deux bioagresseurs (Aphis gossypii et Phytophtora infestans) qui ont été retenus dans le cadre du projet d’expérimentation régionale maraîchage bio – ADMIRONS.


Objectifs du projet

Ce projet vise à protéger les cucurbitacées contre les pucerons et protéger la pomme de terre contre le mildiou.

L’objectif global du projet est de tester des techniques innovantes sur lesquelles nous avons peu de recul, et d’optimiser des techniques prometteuses mais encore trop peu performantes pour être pratiquées en production :

  • lutte biologique sous abris améliorée par la technique de l’augmentorium,
  • diffusion continue d’huiles essentielles en concombre sous abris,
  • modification des itinéraires culturaux sur pomme de terre.

Ces techniques doivent être validées avant de pouvoir être diffusées auprès des producteurs. Elles concernent à la fois les 300 producteurs de légumes bio de la région, mais aussi plus largement les producteurs conventionnels en  recherche d’optimisation écologique de leurs systèmes. C’est pourquoi les principaux acteurs de l’accompagnement technique en maraîchage de la région se réunissent (CAB, GDM, CDDL), ainsi qu’une station d’expérimentation AREXHOR PL) autour de l’ARELPAL pour faire émerger des solutions durables et efficaces. 

Qui participe à ce projet

Le projet ADMIRONS est piloté par l'ARELPAL et financé par le Conseil régional des Pays de la Loire en partenariat avec :

  • CAB Pays de la Loire
  • CDDL
  • GDM
  • ASTREDHOR Loire-Bretagne

Période du projet :
Janvier 2017-Décembre 2019.

Financeur