Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Agriculture biologique > Recherche & Développement > Mononogastriques > Améliorer la génétique en porc bio - Projet DUROC

Améliorer la génétique en porc bio - Projet DUROC

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

DUROC : un projet pour étudier le comportement et les performances techniques de truies Duroc en élevage plein air bio

Les ateliers de truies plein air concernent environ 80 % des truies biologiques des Pays de la Loire. En élevage plein air, il est préférable d’utiliser des races qui présentent de bonnes qualités maternelles, plutôt que des races très prolifiques. 

Pour les éleveurs biologiques, il est donc nécessaire d’avoir accès à des types génétiques de truies qui soient mieux adaptés aux conditions de l’élevage plein air que le croisement Large White x Landrace, majoritairement utilisé en production conventionnelle comme en production biologique. La race Duroc par exemple est réputée pour ses bonnes qualités laitières et maternelles et présente une prolificité inférieure à celle des races Large White et Landrace.

L’objectif du projet est d’étudier le comportement et les performances techniques de truies à base de génétique Duroc dans les conditions de l’élevage plein air biologique. Le projet s’intéresse également aux performances des porcs charcutiers issus de ces truies.


Principaux résultats

Les femelles 3 voies à base de Duroc peuvent être utilisées sans risque dans les conditions de l’élevage plein air biologique. Ces truies présentent l’avantage d’être moins prolifiques et plus maternelles que les truies témoins Large White x Landrace. Leur comportement d’œstrus est bien marqué, ce qui est compatible avec l’utilisation de l’insémination artificielle.

Bien que très maternelles, ces truies ne sont pas plus agressives envers l’homme, notamment au moment des soins aux porcelets. Enfin, leurs descendants ont des performances d’engraissement comparables à celles des témoins et des carcasses qui ne sont pas plus grasses que celles des témoins.

Qui participe à ce projet

Le projet DUROC a été piloté par la Chambre d'agriculture régionale des Pays de la Loire et financé par le Conseil régional des Pays de la Loire, en partenariat avec les organismes suivants :

Période du projet :
Janvier 2012-Décembre 2014.

 

Financeur