Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Agronomie & Végétal > Recherche & Développement > Autonomie protéique > Projet TROPICOW

Associer le maïs à des légumineuses tropicales pour augmenter l’autonomie protéique - Projet TROPICOW

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

TROPICOW : produire un ensilage riche en protéines à l'aide de légumineuses tropicales

L'atteinte d'une autonomie protéique est un sujet qui questionne beaucoup aujourd'hui, dans un contexte de volonté d'indépendance vis-à-vis de l'achat de protéines végétales extérieures. Une technique en développement est l'association de légumineuses tropicales (cowpea, lablab) à du maïs ou du sorgho, dans le but de produire un ensilage plus riche en protéines. Même si elle semble prometteuse, elle se heurte aujourd'hui à l'absence des rhizobiums spécifiques à ces espèces, permettant la fixation de l'azote atmosphérique, limitant ainsi leur intérêt. 


Objectifs

Le projet TROPICOW vise à : 

  • Produire des innoculums en mesure d'assurer la fixation symbiotique de ces légumineuses tropicales, et évaluer leurs performances
  • Etudier les performances agronomiques de ces associations et caractériser les spécificités de l'itinéraire technique
  • Mesurer l'impact de l'introduction de ces fourrages dans les exploitations.

Qui participe à ce projet

Le projet TROPICOW est porté par la Chambre d'agriculture régionale de Nouvelle-Aquitaine et financé par le CasDAR, en partenariat avec : 

Période du projet :
janvier 2021-janvier 2025.

Votre contact