Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Agronomie & Végétal > Recherche & Développement > Optimisation des intrants et alternatives aux produits phytosanitaires > Produire du blé à haute teneur protéique - Projet PROBE

Produire du blé à haute teneur protéique - Projet PROBE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Projet PROBE : conforter la compétitivité agricole des Pays de la Loire par une production de blé qualitative

Le projet PROBE (PROtéine Blé) vise à renforcer la compétitivité des exploitations agricoles des Pays de la Loire par la production de blés de qualité, sous le prisme de la teneur en protéines avec pour objectifs de :

  • Compléter les références techniques en matière de pratiques de fertilisation azotée ;
  • Investiguer de nouveaux champs de connaissance ;
  • Harmoniser les messages techniques des opérateurs de la filière céréalière en matière de pilotage de la fertilisation azotée en Pays de la Loire.

Pour ce faire, 2 axes de travail sont abordés. Le 1er consiste à réaliser des travaux de recherche appliquée régionalisés sur l’optimisation des pratiques de fertilisation pour produire des céréales de qualité en respectant l’environnement avec une analyse des données historiques disponibles et l’acquisition de nouvelles références. Le 2e vise à réaliser une analyse de données multifactorielles pour comprendre les freins à l’élaboration d’un taux de protéines "satisfaisant" à l’échelle de 2 territoires. Cette analyse sera complétée par une approche sociologique territoriale.

Maintenir une production de blé compétitive, un enjeu central du projet PROBE

La teneur en protéine du blé tendre représente un enjeu élevé pour la filière céréalière et la balance commerciale de la France. La nécessité de répondre aux cahiers des charges des utilisateurs (export, fabricants d’aliment du bétail, meunerie et industries agro-alimentaires) est incontournable pour que la production régionale reste compétitive. En Pays de la Loire, la teneur en protéine des blés tendres produits depuis 2002 est en tendance à la baisse et en-dessous du niveau national.

La préoccupation concernant la teneur en protéine n’est pas nouvelle : des actions de communication et l’évaluation de techniques favorisant la protéine ont été menées, mais les taux de protéine restent insuffisants. Organismes de collecte, institut technique et Chambres d’agriculture se mobilisent pour accompagner les producteurs et les sensibiliser à cet enjeu.

Ressources liées au projet PROBE

Vos contacts

✉ Aline VANDEWALLE

Chambre d'agriculture Pays de la Loire
Tél. 02 41 18 60 58

✉ David LEDUC

Chambre d'agriculture Pays de la Loire
Tél. 06 45 70 21 87

Qui participe à ce projet

Le projet PROBE est porté par la Chambre régionale d'agriculture des Pays de la Loire et compte tout naturellement parmi ses partenaires les Chambres d'agriculture des Pays de la Loire mais également Arvalis institut du végétalTerrena, SAS Hautbois et l'ESA d'Angers.

Ce projet est financé par le Conseil régional des Pays de la Loire.

Période du projet :
janvier 2016-2019.

Financeurs