Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Animal > Recherche & Développement > Conditions de travail en élevage > Projet GEREL

Diminution du temps de travail et des génisses à moindres coûts, 20 ans de pratiques aux Trinottières - Projet GEREL

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

GEREL : l'élevage des génisses en 4 questions, réponses et recommandations de la ferme expérimentale des Trinottières

Dans le cadre du projet FranceAgriMer GEREL (GEnisses de REnouvellement, Levier de compétitivité dans les élevages laitiers), les différentes stratégies d’élevage des génisses laitières réalisées sur la ferme expérimentale des Trinottières ont été synthétisées. Le but étant de réduire les coûts d’élevage mais également le temps de travail tout en maintenant les performances de croissance et de production après vêlage.


Thématiques étudiées

Depuis le début des années 2000, les pratiques des Trinottières ce sont orientées vers un sevrage précoce avec moins de buvées, un objectif d’âge au premier vêlage de 24 mois et une alimentation simplifiée des génisses. 

  • Le poids de naissance : les femelles légères à la naissance sont capables de rattraper l’essentiel de leur retard, de vêler précocement et d’avoir une carrière équivalente aux autres animaux à condition de leur proposer une conduite adaptée.
  • Le plan lacté: la phase lactée a été raccourcie de 2 semaines pour atteindre un âge moyen au sevrage de 8 semaines et le plan de buvées a été adapté pour aboutir à 6 repas par semaine au lieu de 7, et ce dès l’âge de 15 jours. Une économie de lait et de temps de travail sont notables et n’impactent pas les performances des génisses. 
  • L’alimentation : La croissance compensatrice est compatible avec un premier vêlage précoce, à condition de proposer une ration hivernale de concentration énergétique modérée et d’offrir un pâturage de qualité à volonté, au printemps.
  • L’âge au 1er vêlage : Pour des raisons expérimentales, les génisses sont conduites dans un objectif de 1er vêlage à 24 mois. En portant une attention particulière sur la phase 0-6 mois et sur la première mise à l’herbe à 6 mois, un vêlage précoce est possible, sans préjudice pour la carrière de l’animal. Il permet même de réduire les coûts d’élevage de 10 % !

Livrable disponible

Réponses et recommandations de la ferme expérimentale des Trinottières.

Vidéo - Elevage des génisses laitières : les résultats de 20 ans d'essais à la ferme expérimentale des Trinottières

En savoir +

sur la ferme expérimentale des Trinottières