Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Animal > Recherche & Développement > Conduite du troupeau > Jigy-la-Génisse

Jigy-la-Génisse

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suivez la vie de Jigy-la-génisse ! Bonnes pratiques et recommandations pour les éleveurs

Depuis de nombreuses années, les organismes agricoles communiquent sur des techniques d’élevage des veaux et génisses permettant de diminuer les pertes et d’optimiser les croissances tout en tenant compte du temps de travail de l’éleveur. Pour autant, les pertes de veaux se maintiennent autour de 12 % en Pays de la Loire.

En 2014, une étude a été réalisée par des étudiants de l’ESA pour identifier les raisons de non utilisations de certaines pratiques permettant d’optimiser l’élevage du veau et de la génisse : 81 éleveurs laitiers du Grand Ouest ont été enquêtés sur leurs pratiques autour des génisses. Plus de 80 % des éleveurs disent rencontrer des problèmes sanitaires sur les veaux. Cependant, ils considèrent l’élevage des génisses comme une activité secondaire par rapport aux vaches laitières. La majorité ne sont pas prêts à investir pour les génisses ni à modifier certaines de leurs pratiques de peur d’avoir plus de pertes.

Afin d’inciter les éleveurs à se repositionner sur l’élevage des génisses laitières pour assurer un bon renouvellement de leurs troupeaux, le groupe Génisses des Pays de la Loire, de Bretagne et de Normandie a suivi une génisse de la naissance au vêlage.

Vous pourrez suivre dans cette la chronique de Jigy-la-Génisse à travers des brèves, des rappels de bonnes pratiques, des repères de rationnement et de croissance. Le mode d’élevage et les performances de Jigy-la-génisse correspondent à une conduite donnée ; d’autres pratiques permettent d’obtenir des résultats en adéquation avec les objectifs de l’éleveur.


Dernières actualités

mardi 02 octobre 2018

C’est pour bientôt ! Je viens d’intégrer la stabulation des vaches laitières et...

lundi 03 septembre 2018

Grâce aux stocks d’herbe sur pied en début d’été, j’ai pu rester au pâturage...