L'agroforesterie au service de la performance économique et environnementale des élevages

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Agroforesterie : une étude pour mesurer son impact en polyculture élevage

L’agroforesterie intra-parcellaire est aujourd’hui une technique qui intéresse de plus en plus les agriculteurs et collectivités pour les différentes perspectives qu’elle ouvre sur le territoire rural.

Différents partenaires territoriaux et organismes (Région Pays de la Loire, Département de Loire-Atlantique, Agence de l’eau, IDELE-Institut de l’élevage, laboratoire de recherche Flor’Insectes) se sont associés à la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique et à un collectif d’éleveurs du nord du département, pour étudier l’impact de l’agroforesterie au niveau économique et environnemental sur les élevages.

Durant 3 ans, un suivi a été réalisé sur 10 exploitations, avec des éleveurs du nord du département de Loire-Atlantique, membres du collectif des agroforestiers. L'étude a souhaité répondre aux questions suivantes :

  • L’agroforesterie a-t-elle une incidence sur le bien-être animal et sur les performances de croissance ?
  • L’agroforesterie a-t-elle un impact sur la présence des insectes auxiliaires des cultures ?
  • L’agroforesterie a-t-elle un impact sur la diversité de la flore prairiale ?
  • L’agroforesterie agit-elle sur la qualité des sols ? Quelle évolution après la mise en place d’un projet agroforestier ?

Cette étude a permis d’acquérir des références sur l’agroforesterie en exploitation d’élevage. Les résultats obtenus sur le bien-être animal et les performances de croissance sont probants. L’agroforesterie joue également un rôle sur la présence des auxiliaires des cultures au sein des parcelles.

Mais c’est une 1re étape de collecte de références : les suivis agronomie, auxiliaires de cultures et prairie seront à réitérer pour évaluer dans le temps (avec la croissance des arbres) l’impact de l’agroforesterie.

Qui a participé à ce projet

L'étude Agroforesterie et élevage a nécessité l'investissement de la Chambre d'agriculture de Loire-Atlantique, de l'IDELE-Institut de l'élevage et du laboratoire Flor'Insectes.

Ces recherches ont bénéficié du soutien financier du du Conseil régional des Pays de la Loire, de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et du Département de Loire-Atlantique.

Période du projet :

Octobre 2015-Octobre 2017

Vos contacts

✉ Véronique BLONDY

Tél. 02 53 46 63 83

✉ Jean-Charles VICET

Tél. 02 53 46 61 90

Publication