Vous êtes ici : Accueil > Publications > Publications des Pays de la Loire > Utilisation de la bâche sur le rang pour une maitrise de l’enherbement concurrentiel

Utilisation de la bâche sur le rang pour une maitrise de l’enherbement concurrentiel

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le projet CAP sans glypho est un projet de 3 ans inter-régional qui a pour but de communiquer auprès des agriculteurs sur les alternatives aux glyphosate.

La plupart des sols de vergers combinent un inter-rang enherbé et une bande désherbée sur le rang des arbres fruitiers. La gestion de l’herbe sur le rang est indispensable afin de maintenir une bonne croissance des arbres, une bonne production de fruits et un bon état phytosanitaire. Les 3 premiers mois après la plantation et sur les 3 années suivantes, il est donc essentiel de maîtriser la concurrence des mauvaises herbes.

Suite au retrait d’herbicide, la gestion de l’enherbement devient difficile sur les vergers et particulièrement sur les jeunes vergers. Considérant les herbicides comme responsable des pollutions des cours d’eau et des nappes phréatiques, les agriculteurs mettre en place différentes méthodes alternatives pour réduire drastiquement cet IFT.

Parmi les alternatives permettant de maîtriser le temps de main d’oeuvre et les blessures sur les arbres (désherbage mécanique), la bâche sur le rang remplace efficacement le désherbage chimique sur certaines espèces.

L’objectif premier de la bâche est d’empêcher la levée des mauvaises herbes. Elle a aussi d’autres avantages :

  • elle permet la réduction des apports d’eau par la moindre évaporation sous la bâche,
  • une amélioration du réchauffement du sol au printemps,
  • elle n’empêche pas la pénétration de l’eau dans le sol.

La bâche peut être en plastique, en feutre végétaux ou tissée. L’avantage de la bâche tissée est sa longévité dans le temps. Le choix du coloris permet aussi d’améliorer sa durabilité. La bâche noire dispose d’une durée de vie plus importante par rapport aux autres, notamment la bâche verte. Elle s’installe soit avant la plantation, soit sur le verger en production. La pose de toiles tissées se fait à l’aide d’un dérouleur et d’un tracteur avant la plantation si celles-ci sont d’un seul tenant (avant la plantation). Pour être fixée au sol, la bordure de la bâche extérieure peut être soit enterrée, soit agrafée (hors zone de vent fort). L’enterrement prend plus de temps mais limite la prise au vent et donc le déracinement de la bâche. Celle-ci est enterrée à une profondeur de 20 cm. Cette zone doit être maintenue propre pour un enlèvement plus facile. 

Le coût est en lien avec les distances de plantation, la largeur de la bâche et son grammage. La bâche doit avoir un grammage entre 120 et 130g/m². La préparation du sol doit être soignée et linéaire afin de limiter des poches sous la bâche. La bâche doit bien être tendue pour éviter la pousse d’herbe sous la bâche.

Pour les vergers en production, le dispositif est prévu avec deux demi-bandes. La partie extérieure de la bordure est aussi enterrée. Les demi-bâches sont reliées par un système d’élastique via des oeillets. L’inconvénient de cette technique est la sortie de mauvaises herbes entre ces demi-bâches. Il peut être nécessaire d’intervenir.

Bulletins

et périodiques techniques toutes thématiques

Trouver une publication

Vous recherchez une publication ? Plusieurs possibilités (privilégiez les 2 premières) :

  1. Choisissez l'un des fils thématiques de publications dans la barre de navigation verticale de la page Publications des Pays de la Loire.
  2. Si vous avez un titre précis en tête, utilisez le moteur de recherche GOOGLE en rajoutant "Pays de la Loire".
  3. Utilisez le moteur de recherche du site en haut de la page et tapez un ou plusieurs mots clés dans le champ RECHERCHER.