Données sur l'installation et la transmission agricole et observatoire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L'agriculture, un patrimoine vivant et vital à transmettre aux jeunes

Chaque année, l'équipe Installation-Transmission des Chambres d'agriculture des Pays de la Loire publie l'Observatoire de l’installation et de la transmission en agriculture. Cette étude montre qu'une part croissante des exploitants ligériens a aujourd'hui plus de 55 ans. Depuis 2017 et jusqu'en 2023, le nombre de cessations d’activité s’élèverait ainsi à 2 000 par an en moyenne, soit 500 cessations de plus par an par rapport à 2016. Face à ces départs, le maintien de la dynamique d’installation est un enjeu fort pour le devenir de l’agriculture. La préparation de ces futures transmissions doit se faire dès à présent pour faciliter la réussite des prochaines installations.

Le renouvellement des actifs, un enjeu fort à relever

Cet Observatoire est un véritable guide. Il permet d’identifier, de connaître les besoins et aspirations professionnelles et sociales de ceux qui souhaitent s’installer ou céder leur entreprise. Quels projets concrétisés, avec quelles productions, quels moyens humains, et quels besoins financiers ? Cette analyse est indispensable pour orienter et accompagner efficacement les agriculteurs de demain. La Chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire, ses élus et son personnel, sont là pour accompagner l’envie, l’énergie, la volonté et la détermination de celles et ceux qui font et feront l’agriculture des Pays de la Loire.

Hausse de 25 % des candidats à l'installation en Pays de la Loire en 2017 !

L’agriculture ligérienne est en pleine évolution, l'Observatoire 2018 sur l'installation et la transmission des exploitations en Pays de la Loire (données 2017) le confirme.

Côté installation, plus de 1 800 porteurs de projets ont été reçus au Point Accueil Installation (PAI) en 2017. La diversité des projets, des femmes et des hommes qui les portent, constitue une richesse pour nos territoires. Les conseillers Installation qui orientent et accompagnent ces futurs agriculteurs le constatent et les chiffres présentés en témoignent : diversité des productions envisagées, des systèmes de production, des modes de commercialisation mais aussi des profils de femmes et hommes qui font de l’agriculture leur choix de vie, autant de facteurs qui contribuent à construire notre économie agricole.

En 2017, 843 porteurs de projets sont entrés dans le dispositif du Plan de professionnalisation personnalisé (PPP), afin de parfaire les compétences indispensables à leur installation. La hausse de 25 %, au regard de 2015 et 2016, devrait se répercuter sur le nombre d’installations des années à venir.

Cette évolution se constate également en matière de transmission : selon les projections, le nombre de départs annuels s’élèverait en moyenne à plus de 1 900 pour la période 2017-2026, soit une hausse de 12 % au regard de la période 2012-2016. Compte tenu des conjonctures difficiles auxquelles sont confrontées les entreprises agricoles, l’accompagnement des cédants à travers le Point accueil transmission, organisé à l’échelle des territoires en partenariat étroit avec les acteurs locaux est primordial. À titre d’exemple, 211 communes ont bénéficié de ces actions en 2017, et 421 rencontres avec des cédants potentiels ont été réalisées.

Observatoire de l'installation et de la transmission

En savoir + sur l'évolution des exploitants

En relation avec le pôle Installation-Transmission, le pôle Economie-Prospective analyse les dynamiques à l’œuvre tant du point de vue des cessations, que des installations. Ces analyses sont complétées par des projections à 10 ans permettant d’appréhender l’évolution des départs et la dynamique de renouvellement nécessaire.

Télécharger la note
sur  les projections
de cessation à l'horizon 2026

Télécharger la note
sur les cessations d'activité

Télécharger la note
sur l'installation agricole