Vous êtes ici : Accueil > Agriculture Pays de la Loire > Réglementation > Irrigation et restrictions

Irrigation et restrictions

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L'irrigation en agriculture doit préserver les ressources en eau

Selon le code de l’Environnement, la gestion équilibrée de l’eau doit permettre en priorité de satisfaire les exigences de la santé, de la salubrité publique, de la sécurité civile et de l’alimentation en eau potable de la population. Elle doit également permettre de satisfaire ou concilier, lors des différents usages, activités ou travaux, les exigences de la vie biologique du milieu récepteur, de la protection contre les inondations et des activités économiques, dont l’agriculture. Le Grenelle Environnement a confirmé cette orientation en précisant que l’adaptation des prélèvements aux ressources peut se faire soit en diminuant les prélèvements pendant les périodes de faibles eaux (gestion collective des prélèvements), soit en construisant des stockages. D’ores et déjà, les agriculteurs se sont mobilisés sur ces deux volets.


L'irrigation dans les Pays de la Loire

L’irrigation est un outil pour compenser les situations de déficit hydrique. Dans la région des Pays de la Loire, l’irrigation représente 1,8 % de la pluie « efficace » (les autres usages représentent 3,2 % de la pluie efficace). Des possibilités de développement d’une irrigation « préventive » et/ou « de sécurisation » sont sans doute envisageables.

Vous souhaitez optimiser votre gestion de l’eau ? De nombreuses solutions existent. Elles sont disponibles dans le bloc "Optimiser sa gestion de l'eau" dans cette page.

L'état des ressources en eau est suivi pendant les périodes de restriction

Dans toute la France, des arrêtés départementaux appelés arrêtés-cadre sécheresse sont en place depuis plusieurs années afin de gérer la ressource en eau en période estivale. A l'échelle des Pays de Loire, on compte ainsi 4 arrêtés qui tendent à s'harmoniser au fil des années. Les Chambres d'agriculture assurent un suivi, en continu et durant tout l'été, de l'évolution de l'état des ressources en eau et de ces mesures de restriction de prélèvement qui s'appliquent à l'irrigation. Ce dispositif inclut :

  • Une veille constante de l’état des ressources en eau et des mesures de restrictions applicables en irrigation.
  • Une information des irrigants par divers moyens proportionnés à l’urgence de la situation (articles, site web, mailing, SMS…).
  • La mobilisation des conseillers et des responsables professionnels concernés par le sujet de l’irrigation et de la gestion quantitative de l’eau et du groupe de correspondants des Chambres d’agriculture dans les différents bassins où l’irrigation représente un enjeu fort.
  • Si besoin, une mobilisation locale des irrigants par bassin et la coordination de mesures de gestion collective permettant d’éviter ou de repousser l’application des mesures de restrictions.

Comment savoir si une exploitation agricole est concernée ?

Vous êtes agriculteur en Pays de la Loire : êtes-vous concerné par ces restrictions ? Pour le savoir, suivez l’arbre de décision correspondant à votre département :

Si vous êtes concerné par l’arrêté-cadre, veuillez vous tenir informé/e des restrictions prises dans votre zone au cours de l’été : 

En fonction du seuil franchi (vigilance, alerte, alerte renforcée et crise), suivez les mesures à mettre place qui vous sont décrites en 2e page du guide.

Propluvia présente les mesures de suspension ou de limitation prises par les préfets sur le territoire de la France métropolitaine et de la Corse à partir des données, fournies à titre indicatif, par les services départementaux de l’État.