Vous êtes ici : Accueil > Etre agriculteur > Progresser dans ses pratiques > Faire reconnaître et valoriser ses bonnes pratiques > Adopter la charte des bonnes pratiques d'élevage

Adopter la charte des bonnes pratiques d'élevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La charte des bonnes pratiques d'élevage permet aux éleveurs d'adopter une démarche d'amélioration continue

Conduire un élevage requiert un large savoir-faire professionnel pour assurer la sécurité et la qualité des aliments. Cette réalité est souvent méconnue et c’est face à ce constat qu’il est apparu essentiel à la profession à la fin des années 1990 de renouer le dialogue avec les citoyens au travers d’engagements crédibles et vérifiables formulés par les éleveurs.


Pourquoi adopter la charte des bonnes pratiques d'élevage ?

Lancée en 2000, la Charte des bonnes pratiques d’élevage est une démarche collective volontaire initiée par les éleveurs de bovins qui a les 3 objectifs suivants :

  • accompagner les éleveurs dans la volonté de toujours améliorer leurs pratique d'élevage
  • définir un socle technique fédérateur pour les démarches qualité en élevage (LR, AOC...)
  • faire connaître le métier d’éleveur et informer le public sur les pratiques quotidiennes d’élevage en matière de qualité et de traçabilité.


Cette charte évolue pour bien prendre en compte les évolutions des pratiques des éleveurs, des attentes des citoyens et du contexte réglementaire.

Comment adhérer à la charte ?

L’adhésion à la Charte se fait sur la base d’une démarche volontaire et individuelle de l’éleveur. En adhérant à la charte des bonnes pratiques d’élevage, l’éleveur s’engage sur 41 pratiques essentielles, regroupées en  6 domaines. La visite « Charte », réalisée tous les 2 ans par des techniciens agréés, est une occasion privilégiée pour l’éleveur de faire le point sur ses pratiques et de prendre conscience des éventuelles marges de progrès qu’il peut avoir.

Qui s'engage dans la charte ?

Portée par un grand nombre d’acteurs des filières lait et viande bovine (laiteries, commerçants de bétail, organismes de conseil en élevage, abattoirs, etc.), cette démarche est déployée à l’échelle nationale : elle rassemble plus de 60 % des exploitations bovines, qui représentent 80 % du lait produit en France et plus de 70 % des bovins élevés en France.

Ces pourcentages élevés qui atteignent même 95 % des élevages professionnels en Pays de la Loire, traduisent la force de l’engagement des éleveurs au service de la qualité et de la transparence de leurs pratiques vis-à-vis du public.

Cette charte est mise en oeuvre dans les régions grâce à l'appui de comités de pilotage régionaux. Dans les Pays de la Loire, le comité de pilotage régional est composé des familles professionnelles suivantes : FRSEA section Lait et Viande et CRJA, Coop de France Ouest, URCA (Union des groupements de producteurs bovins), Chambres d'agriculture, Contrôle de performances, Groupements de défense sanitaire). Ce comité de pilotage et la coordination de la démarche sur la région sont assurés par le GIE Elevage des Pays de la Loire.