Vous êtes ici : Accueil > Innovation-R&D > Agronomie & Végétal > Recherche & Développement > Fertilité des sols > Projet BIOSTIMYC

Produire des références sur les biostimulants et mycorhizes en grandes cultures - Projet BIOSTIMYC

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Biostimyc, un projet pour la défense naturelle des plantes

Le projet BIOSTIMYC (Production de références sur les biostimulants et mycorhizes en grandes cultures) vise à évaluer les dispositifs de biocontrôle appliqués aux grandes cultures. Il a été question, dans un 1er temps d'inventorier l’ensemble des solutions disponibles et à les classer. Ensuite, leur mode d’action a été exploré pour mieux les utiliser et en faire bénéficier les cultures et les agriculteurs. Une phase d’expérimentation de 3 ans au champ a permis d’évaluer ces préparations et surtout de préciser les conditions d’utilisation en région Pays de La Loire.

La génèse du projet BIOSTIMYC et ses enjeux

Le Grenelle de l’environnement en 2007 a impulsé de nouvelles orientations pour l’agriculture française qui se sont traduites, notamment, par un vaste plan de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires. Les actions prescrites pour y parvenir sont, entre autres, le recours au biocontrôle, défini comme l’ensemble des méthodes de protection des végétaux par l’utilisation de mécanismes naturels (insectes, bactéries, champignons, produits naturels, etc.).

Ces techniques alternatives de protection biologique sont particulièrement étudiées dans les filières arboricoles, maraîchages et ornementales, mais très peu répandues en grandes cultures. Des préparations commerciales sont pourtant proposées aux agriculteurs par les forces de vente sous diverses noms : activateurs, biostimulants, phytostimulants, stimulateurs de défense des plantes, etc. Cependant ils ne font pas encore l’objet d’évaluation précise et impartiale d’efficacité. La prescription manquant d’information objective n’est donc pas en mesure de les proposer, les développer auprès des agriculteur, d'où le besoin de produire des références tangibles en grandes cultures avec le projet BIOSTIMYC.


Compte-rendu du projet BIOSTIMYC

Qui a participé à ce projet

Le projet Biostimyc a été financé par la Région des Pays de la Loire et porté par la Chambre régionale d'agriculture des Pays de la Loire en collaboration avec les partenaires suivants :

Période du projet :
janvier 2013-décembre 2016.

Publication