Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Influenza aviaire : instauration de zones à risques de diffusion (ZRD) et nouvelles règles de mise à l’abri des volailles

Influenza aviaire : instauration de zones à risques de diffusion (ZRD) et nouvelles règles de mise à l’abri des volailles

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

On connaît déjà les Zones à risque particulier (ZRP) vis-à-vis d’influenza aviaire (IA), définies en fonction de la présence d’avifaune sauvage : zones humides, couloirs de migration... 423 communes ligériennes sont concernées. Les éleveurs de volailles y sont soumis à des mesures de biosécurité renforcées (mise à l’abri des animaux...) en cas d’élévation du niveau de risque IA.

A compter du 1er octobre 2021, la carte des zones à risque s’étend en France avec l’instauration d’une nouvelle catégorie : les Zones à risque de diffusion (ZRD). Ce sont des territoires où la probabilité que le virus de l'influenza aviaire hautement pathogène se propage d'un élevage à un autre, une fois introduit dans la zone concernée, est supérieure au reste du pays. Notamment du fait de la densité d’animaux présents. 161 communes de Vendée, Loire-Atlantique et Maine-et-Loire sont désormais classées ZRD. Les élevages de ces zones seront également soumis à des mesures de biosécurité renforcées dès élévation du niveau de risque IA :

  • Risque IA modéré* : mise à l’abri obligatoire de tous les palmipèdes de moins de 42 jours. La mesure s’appliquera aux lots d'animaux précités, y compris au-delà de 42 jours, tant que le niveau de risque n'est pas abaissé à négligeable.
  • Risque IA élevé : mise à l’abri obligatoire de toutes les volailles et application de mesures de prévention supplémentaires dont désinfection des véhicules à l’entrée et sortie de la zone professionnelle, limitation d’accès des intervenants extérieurs et dépistage sérologique obligatoire dans les 72 h précédent un mouvement de palmipède PAG d’une ferme à une autre.

Par ailleurs, les modalités de mises à l’abri, d’alimentation et d’abreuvement des animaux quand le niveau de risque IA l’impose viennent d’être revues avec la parution d’un nouvel arrêté Biosécurité. Elles dépendent désormais de l’espèce et du mode de production.

*Situation à date de rédaction de cette information le 30 septembre 2021.

Pour en savoir plus :

Consulter les conditions de mise à l'abri, d'alimentation et d'abreuvenement des volailles
Arrêté du 29 septembre 2021

L'actu des pros